Sélectionner une page

Changer de régime alimentaire, réduire le stress et consulter un médecin sont quelques-unes des mesures que les hommes peuvent prendre pour éviter la calvitie. Lisez la suite pour en savoir plus.

1. Surveillez ce que vous mangez

Des habitudes alimentaires saines peuvent faire des merveilles pour créer des cheveux plus épais et plus volumineux. Les protéines maigres que l’on trouve dans le poisson, les viandes maigres et le soja favorisent la croissance des cheveux. Les noix et les graines regorgent de vitamine E et de graisses saines pour fournir à vos cheveux l’huile dont ils ont besoin pour rester doux et en bonne santé. Même les épices peuvent aider : L’ajout de cannelle à votre nourriture peut vous aider à fournir l’oxygène et les nutriments nécessaires à vos cheveux.

2. Restez hydraté

Environ 25 % de vos follicules pileux sont constitués d’eau et lorsque vous êtes déshydraté, les nouveaux follicules peuvent être faibles.

3. Prenez des vitamines

Outre le stress, les gènes et les problèmes médicaux, la carence en vitamines est l’une des principales raisons de la perte de cheveux chez les hommes. Pour prévenir la calvitie, il est important de consommer suffisamment de vitamines dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré. La vitamine A est utile pour réguler la synthèse de l’acide rétinoïque dans les follicules pileux. La vitamine B3 peut vous aider à réduire votre niveau de stress (qui contribue à la perte de cheveux), tandis que les vitamines C, D et E aident votre corps à conserver les nutriments nécessaires pour rester en bonne santé.

4. Demandez l’avis d’un expert

Demandez à un dermatologue comment prévenir la chute des cheveux, et il est fort probable qu’il vous dise d’être proactif et de vous efforcer de résoudre le problème avant qu’il ne commence ou n’empire. La première étape consiste à consulter votre dermatologue pour qu’il détermine la cause de votre chute de cheveux et les mesures à prendre pour y remédier. Il pourra vous parler des médicaments que vous prenez, un complément capillaire homme que vous utilisez, ainsi que de vos antécédents familiaux. La réponse peut être aussi simple que de changer un médicament qui a pour effet secondaire la perte de cheveux.

5. Évitez le « chignon d’homme » et les autres coiffures serrées

Faites attention si vous êtes fan de coiffures serrées comme « man buns ». Ces coiffures peuvent entraîner une condition connue sous le nom d’alopécie de traction, qui est une condition de perte de cheveux qui se produit lorsque vos cheveux sont sous une tension extrême, créant une traction constante qui endommage inévitablement les follicules pileux. Cela peut ne pas sembler important quand vous êtes plus jeune, mais votre choix de coiffure pourrait déterminer si vos cheveux resteront plus tard dans la vie.

6. Parlez à votre médecin des médicaments contre la chute des cheveux

En ce qui concerne la prévention de la calvitie, il existe sur le marché plusieurs médicaments et traitements susceptibles de ralentir ou de prévenir la perte de cheveux chez les hommes. L’un des plus connus est le Minoxidil, également connu sous le nom de Rogaine. Il a été démontré que la Rogaine, une mousse en vente libre, prévient la perte de cheveux et peut favoriser la repousse des cheveux chez certains. Vous l’appliquez directement sur votre tête deux fois par jour. Elle est plus efficace pour faire repousser les cheveux sur la couronne et moins sur le devant de la tête. Le finastéride, ou Propecia, est une pilule sur ordonnance que vous prenez quotidiennement. Il est important de noter que ces deux médicaments doivent être utilisés de manière continue pour que les effets bénéfiques durent. Ils sont parfois utilisés en conjonction l’un avec l’autre. Consultez votre dermatologue pour connaître le meilleur traitement contre la chute des cheveux.

7. Gérer le stress

Certains hommes peuvent même être tellement stressés par la perte de leurs cheveux que le stress qu’ils créent entraîne une perte de cheveux supplémentaire. Un niveau de stress élevé peut entraîner de nombreuses pathologies liées à la perte de cheveux, notamment l’effluve télogène (une affection qui pousse essentiellement les cheveux hors de la tête), la trichotillomanie (envie d’un homme de tirer ses cheveux de son cuir chevelu) et l’alopécie areata (où votre système immunitaire attaque les follicules pileux). Il est préférable de gérer ce stress en réévaluant les parties de votre vie qui sont à l’origine de cette tension tout en mettant en œuvre des techniques de réduction du stress comme la pratique de la respiration profonde ou l’exercice physique quotidien.

8. Limitez votre consommation de tabac et d’alcool

Il est bien connu que le tabagisme et la consommation excessive d’alcool peuvent faire des choses terribles à notre corps, mais vous n’avez peut-être pas réalisé que ces habitudes peuvent également affecter vos cheveux. Il existe une liste croissante d’études qui montrent que fumer et boire peut-être une cause supplémentaire de perte de cheveux. Le tabagisme peut être un problème car il a un impact sur le flux sanguin vers les follicules pileux, tandis que la consommation excessive d’alcool peut provoquer une déshydratation et des carences nutritionnelles.

9. L’exercice régulier peut aider

Vous savez que l’exercice est bon pour votre corps, mais saviez-vous qu’il peut aussi être bon pour vos cheveux ? L’exercice est un moyen éprouvé de réduire le stress et de favoriser la circulation et la santé en général, ce qui peut encourager la pousse des cheveux.

10. Parlez à votre médecin d’un supplément

Il existe de nombreux compléments capillaires sur le marché pour la prévention de la chute et la repousse des cheveux, mais il est important de parler à votre médecin pour savoir quelles marques seront sûres et efficaces pour vous.